Question 57 : Quelles différences faites vous entre la finance directe et la finance Indirecte ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question 57 : Quelles différences faites vous entre la finance directe et la finance Indirecte ?

Message par MAGALILEROY le Dim 31 Jan - 17:11

Question 57 : Quelles différences faites vous entre la finance directe et la finance Indirecte ?

Le financement de l’économie désigné l’ensemble des modalités par lesquelles les agents économique se procurent les ressources nécessaires à la réalisation de leur activité.
Cela représente donc un enjeu majeur dans le bon fonctionnement de l’économie via notamment le financement du développement de l’entreprise .
Aujourd'hui, il existe deux possibilités de se financer : le financement interne (auto financement) ou le financement externe qui se décompose de deux façons : direct et indirect.
Nous allons donc nous intéresser au financement externe et par conséquent les différentes possibilités de financement offertes aux agents économiques.
Dans une première partie, nous allons définir ce que sont financements directs et intermédiés.
Puis, dans une deuxième, nous mettrons en avant leurs différences.

I. Définition

Les agents économiques ont en effet le choix entre deux formes de financement :

a) Finance directe : les épargnants en achetant des titres sur le marché, offrent des liquidités aux emprunteurs. Les agents financiers ont alors un rôle qui se limitent à la mise en relation entre prêteurs et emprunteurs. Les agents en capacité de financement principalement les ménages rencontrent directement les agents en besoin de financement (ESe et administrations)sur le marché des capitaux.
Cela se matérialise par l’émission de Valeurs mobilières : actions, obligations...
A savoir que la rémunération se fait sous forme de dividendes ou coupons.
Ce qui implique pour les investisseurs une bonne connaissance du marché et des risques qui s’y réfèrent.
Ce mode de financement évite les coûts liés à l’intermédiation.

b) Finance Indirecte : Dans le cadre du financement intermédié, l’intermédiaire mais en relation un agent en besoin de financement et un autre en capacité de financement.
L’intermédiaire collecte des ressources auprès des agents à capacité de financement qu’il transforme puis redistribue aux agences en besoin de financement.
Pour cela, l’agent en besoin de financement va solliciter un établissement de crédit en contrepartie d’un coût (taux) fonction du risque et de la durée du remboursement.


II. Différences entre finance directe et Indirecte.


On peut constater à la définition de ces termes, que la première différence entre finance directe et indirecte est le libre choix laisser à l’agent en besoin ou en capacité de financement de faire appel ou non à un intermédiaire financier.


Le financement direct est très présent dans les pays anglo-saxons ou 2/3 des financements ont lieu sur le marché des capitaux.
A contrario, en France, les agents privilégient un financement par le biais d’un intermédiaire
Cela est dû aux différences culturelles et aux influences des politiques économiques.

Historiquement, certains évènements économiques et financiers ont favorisé la finance directe ou indirecte.
Durant les 30 glorieuses, le financement de l’économie se faisait exclusivement par les grandes banques nationales. Le crédit bancaire étant le seul moyen de financer l’économie de part la faible concurrence entre les institutions financières.
On constate également que le krach boursier de 1929 à entraîner cloisonnement et réglementation favorisant ainsi là financement intermédié.

A contrario, dans les années 80, les changements structurels et d’innovations financières ont favorisé le financement direct. Ce phénomène qualifié de 3D par Bourguinat à vu naître :

- décloisonnement : Ouverture internationale des marchés de capitaux par abolition des changes et disparition Différences entre Bq de dépôt et Bq d’investissement.

- désintermédiation : l’autonomisation des agents non financiers qui ne font pas appel systématiquement aux institutions financières. Les ESe d’une certaine taille empruntent directement sur le marché auprès des épargnants.

- et déréglementation : Libéralisation de la rémunération de l’épargne et évolution des règles de contrôle des marchés, naissance nouveau produits financiers


De plus, la fiscalité, le rendement et la notion de risque sont des critères d’influence dans l’orientation des placements des agents.



Conclusion :

Nous avons donc pu contacter que l’économie pouvait être financée parle biais ou non d’intermédiaires financiers.
A ce jour, face à l’enjeu majeur du financement de l’économie, de nouveaux acteurs apparaissent : Shadow banking ( financement de l’ombre) ou Crowdfunding( financement participatif)
Au vu de ce phénomène, les établissements financiers voient leur rôle impacté et en réaction souhaitent prendre part à ces nouveaux marchés.


MAGALILEROY

Messages : 3
Date d'inscription : 16/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum