Question 35 : Selon vous, est-il souhaitable de rechercher un abaissement du point mort ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question 35 : Selon vous, est-il souhaitable de rechercher un abaissement du point mort ?

Message par Frédérique le Sam 2 Avr - 19:19

Q35 : Selon vous, est-il souhaitable de rechercher un abaissement du point mort ?

Introduction :

- Le point mort est indispensable afin de déterminer le niveau de chiffre d’affaires à atteindre pour

devenir bénéficiaire et d’apprécier la faisabilité de cet objectif. Inutile d’indiquer que cette

information est capitale pour une banque lors de la recherche de financement.

- Def du point mort : c’est la date à laquelle, l’entreprise va commencer à devenir rentable. La notion de

point mort est liée à celle du seuil de rentabilité car il correspond au niveau d’activité par lequel,

l’ensemble des produits est égal à l’ensemble des charges. A ce niveau, le bénéfice est nul.

- Est ce qu’une entreprise qui a définit son seuil de rentabilité et son point mort, peut envisager de

diminuer ces derniers ou pas. Nous verrons dans un premier temps, pourquoi il pourrait être abaisser

pour ensuite mettre en avant les dangers d’un abaissement

I. Pourquoi un abaissement du point mort :

Effet de cycle de vie du produit : on retrouve un abaissement du point mort en cas de nouveaux produits. En

effet, les 1ères années, la courbe du CA augmente et celle de la production diminue (à la différence du produit

en fin de vie )

Abaisser le point mort d’une entreprise c’est réduire sa vulnérabilité :

Plus le point mort est élevé, plus il faudra du temps à atteindre son point d’équilibre, ce qui traduit un risque

opérationnel plus grands.

Recherche d’innovation ou de qualité : Le point mort peut être abaisser en remplaçant les charges fixes en

charges variable (ex : sous traitance, travail intérimaire) ou grâce à la flexibilité de la production que permet

notamment l’innovation.

II. Les dangers de l’abaissement du point mort :

Risque qualité- Risque d’image : S’il est souhaitable de dépasser rapidement et significativement son seuil de

rentabilité, il n’est en revanche peut être pas opportun d’abaisser ce seuil au détriment de la qualité globale de

l’offre et par conséquent de la satisfaction client. Tout est donc une affaire de dosage.

Risque de freiner la croissance : La poursuite de la progression du CA entrainera une nécessaire adaptation des

structures donc une augmentation du point mort. Si on cherche uniquement l’abaissement de ce dernier, cela

ne veut il pas dire que l’on bloque la croissance du CA de l’entreprise ?

Conclusion :

- Ouverture sur la rentabilité : existantes d’autres SIG comme EBE peut être plus pertinent et

identifiable aux yeux des banques et actionnaires.

Frédérique

Messages : 7
Date d'inscription : 18/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum