14 - Question 14 : Qu’entend-on par risque systémique et en quoi ce risque est-il d’une grave portée pour l’équilibre économique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

14 - Question 14 : Qu’entend-on par risque systémique et en quoi ce risque est-il d’une grave portée pour l’équilibre économique ?

Message par Laurent Dagneaux le Mar 2 Fév - 10:48



Introduction :
On appelle risque systémique le risque qu’un évènement particulier entraine par réactions en chaine des effets négatifs considérables sur l’ensemble du système pouvant occasionner une crise générale de son fonctionnement. Pour le monde financier et la BRI c’est un évènement dont l’origine de pertes économiques importantes ou perte de confiance qui suscite inquiétude sur la partie importante du système financier suffisamment sérieuse pour avoir des effets négatif sur l’économie réelle. Ce risque systémique notamment été mis en avant principalement lors de la crise financière de 2007. Une interdépendance entre les marchés financiers, les intermédiaires et les acteurs de l’économie réelle qui peut engendrer un déséquilibre majeur.


1 Quel est le risque systémique ?

Différents Critères de mesure retenus peuvent être propices au risque systémique :

- taille des intermédiaires, taille du bilan (too big to fail)
- absence de substitualité d'un acteur financier qui serait en difficulté
- les relations entretenues avec leurs partenaires (marché interbancaire, prêts et emprunts de titres, …),
- le rôle des banques centrales dont ils dépendent,
- les moyens budgétaires dont disposent les États pour faire face à une faille

Quelles ont les activités à caractère systémiques ?

- activités de crédit et tarification des risques pris :
Ex La titrisation ou Le shadow banking non régulé.

- activité d'assurance : Les assureurs supportent donc un risque de solvabilité spécifique à leur passif, correspondant au risque de sous-évaluation des engagements pris auprès des assurés (insuffisance des provisions techniques) et au risque de ne pas pouvoir faire face aux imprévus (insuffisance des réserves de capital

- activité de marché : Les différentes failles dans la régulation des activités de marché constituent des incitations à l’accumulation de risques, notamment de liquidité.
Crise de confiance et de liquidité
Risque pour une banque de l’impossibilité de faire face à ses passifs

2 quel risque pour l’équilibre économique dans son ensemble ?
Sur le plan du système financier les risuqes identifiés sont :

- Crise de confiance et liquidités
-Le risque d’illiquidité
Ex credit crunch.

- crise de valorisation ACTif avec valeur moindre que le finacement réalisé.


Quel impact de cette crise dans l'économie réelle ?

- Le crédit est un moyen de créer de la monnaie. A ce titre, les banques faisant une restriction de crédit, les acteurs de l'économie ne subviennent plus à assouvir certains de leurs besoins. Ce phénomène perturbe les échanges entre les vendeurs et les acheteurs qui ne se rencontrent pas par manque d'actifs, et rend impossible les opérations financières. Conséquences sur des marchés tels que l'immobilier, l'automobile par exemple.
Les entreprises ont alors des difficultés à faire face à leurs besoins car baisse du chiffre d'affaires. Afin d'y faire face, licenciements et donc hausse du chômage.
Manque de crédit
- les banques baisse de distribution de crédit = les acteurs ne peuvent plus répondre à leurs besoins de financement
- Possibilité de baisse de CA = chômage
- Crédit = création de monnaie

Conclusion

Au vu des éléments évoqués il est indéniable qu’un risque systémique majeur entrainerait de fait un risque grave sur l’équilibre économique mondial dans son ensemble. L’interdépendance des acteurs économiques mondiaux montrent la nécessite d’une politique prudentielle coordonnée entre états et qu’un mécanisme de surveillance bancaire mondial est nécessaire. Notamment depuis la crise des subprimes de 2008. Les normes de solvabilités, les textes de BALE et l’intervention des états , les banques centrales ont permis ces dernières années d’empêcher un risque de crise systémique majeur. Les règles prudentielles et les mécanismes de contrôle et de surveillance mis en place par les autorités peuvent elles éviter durablement la survenue de choc ou d’évènements sur le long terme ?



avatar
Laurent Dagneaux

Messages : 9
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 49
Localisation : Brive

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum